Le lavoir des Prés-dessous à Collonge N°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le lavoir des Prés-dessous à Collonge N°1

Message  FAPPAH le Ven 30 Mai 2014 - 17:34



Ce lavoir alimenté par une source captée, est à impluvium comme dans les villas romaines qui, au début du premier millénaire, occupaient le territoire de la commune : les eaux de pluie, récupérées par les toits en pente, en vis-à-vis, se déversent dans un bassin central.
Les lavandières, à l’abri dans ce lavoir entouré de noisetiers, sont protégées des vents et de la pluie, mais elles profitent peu du soleil. Les toits reposent sur des colonnes de fonte (photo É. Roussel, 2013).




Le lavoir des Prés-dessous à Collonge
Au début du XIXe siècle il n’y a sur la commune qu’un seul lavoir, fort modeste, à Nogent, bien que 650 habitants peuplent alors le territoire !
En 1824, on décide d’édifier à Collonge un grand lavoir et un autre à Nogent, car « on disposait des finances nécessaires ». On fait bien les choses, le préfet recommande un ingénieur et un architecte de Mâcon. C’est que, depuis la Révolution, le lavoir est un bâtiment municipal et sa construction suit la procédure officielle : délibération du conseil, choix de l’architecte, autorisation préfectorale etc.
L’architecte enverra ses devis… un an et demi plus tard, en janvier 1826 ! En les examinant, le conseil municipal décide de faire des économies : « les murs de clôture du lavoir de Collonge seront réduits à cinq pieds de hauteur et recouverts de dalles. La maisonnette sera supprimée ».
En avril l’adjudication est lancée par voie d’affiches.
Le lavoir sera financé en partie par la vente de bois de chauffage issus des biens communaux.




Carte de la commune de La Chapelle-sous-Brancion,
© Archives départementales de Saône-et-Loire, 1833.
Les lavoirs sont signalés par les chiffres en rouge,
sur des routes qui existent toujours.

Five wash houses have been built in the parish. Indicated on the map above by red figures, they all date from the 19th century.
After the French Revolution, wash houses were very quickly built and they had the official status of municipal buildings.
At that time the parish (commune) consisted of some 750 inhabitants. The wash houses proved to be a great progress for public hygiene and women’s work was made easier.
The wash houses allowed women to meet in public places near their homes and to exchange ideas among one another. It has been said the wash houses were "the women’s parliament" !
A nice 45 minute walk will allow you to visit these five wash houses rich in stories and memories.


Réalisation graphique C. Félix 2014
avatar
FAPPAH
Administrateur

Messages : 1631
Date d'inscription : 18/05/2011
Localisation : Entre Cluny et Tournus

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fappah.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum