PAH Newsletter N°5 Charte Paysagère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PAH Newsletter N°5 Charte Paysagère

Message  FAPPAH le Jeu 31 Mai 2012 - 8:05






Les premières années de la Révolution française ont été marquées par un mouvement de déchristianisation qui toucha les villes du Pays d’Art et d’Histoire entre Cluny et Tournus.
Si les églises ont été fermées, leurs objets de culte détruits, voire même leurs desservants emprisonnés, les villes ont, quant à elles, été débaptisées. Fin de tout nom de saint, de tout rappel à l’histoire monarchique des villes ! Les révolutionnaires remplacèrent les noms par des références géographiques, fluviales … Certaines villes reçurent même le nom d’hommes révolutionnaires célèbres.
Donzy-le-Royal devint Donzy-le-National ... Saint-Gengoux-le-Royal, Jouvence du nom d’une des fontaines de la ville … Sainte-Cécile, Pont-sur-Grosne … Saint-Hippolyte, Mont-Verrier … Saint-Ythaire, Mont-Ainard … Château, La Combe … Saint Albain, Mont-Marat. … Saint-Maurice-de-Satonnay, Mauris-des-Prés-et-Champagne.
Ces changements de noms furent effectifs en l’an II, soit 1793 … Les villes retrouvèrent assez rapidement leurs noms anciens. Saint-Gengoux-le-Royal / Jouvence connut encore quelques péripéties nominales, s’appelant pendant trois jours Bon Vineux, pour prendre définitivement le nom de Saint-Gengoux-le-National en 1881.
avatar
FAPPAH
Administrateur

Messages : 1673
Date d'inscription : 18/05/2011
Localisation : Entre Cluny et Tournus

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fappah.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum